Catégorie : Formation en négociation

Le Forex ou Foreign Exchanges est un marché financier qui enregistre une quantité importante d’opérations de trading, et qui brasse donc des milliards de dollars par jour.

En effet, bon nombre de personnes commencent leur aventure en trading sur ce marché, et une proportion non négligeable échoue à se faire des gains. Nous avons donc rencontré Floriane qui, depuis quelque temps, trade sur le Forex. Voici ce qu’elle en dit. Et une autre expérience des traders.

Qu’est-ce qui t’a orienté vers le Forex?

J’ai fait l’option du Forex pour 5 raisons principales. La première est que le Forex est un marché intemporel dans la mesure où, en dehors du weekend, je peux y trader dessus à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

La seconde est que ce marché est très liquide dans la mesure où l’estimation de la valeur totale des transactions journalières est de 5000 milliards de dollars. Il est donc aisé d’envisager y faire de gros bénéfices.

Sur le Forex, je bénéficie de l’effet levier, par lequel je peux multiplier, jusqu’à 400 fois, mon capital sans que mes pertes ne puissent dépasser ce dernier. En outre, mes trades se limitent à 5 ou 6 pairs majeurs de devises. Le marché m’est donc facile à surveiller. Enfin, les intermédiaires prélèvent les commissions au spread, ce qui reste avantageux pour moi.

Quelles difficultés as-tu rencontrées?

Trader sur le Forex requiert deux aptitudes: l’auto disciple et une psychologie au beau fixe. À mes débuts, j’ai été confrontée à ces deux paramètres. Bien que maîtrisant les bases du trading, je n’arrivais pas à suivre la stratégie que j’avais auparavant définie.

Mes premiers ordres ont donc été quelque peu erratiques, avec comme résultats des gains, mais également assez de pertes. Par ricochet, mon niveau de stress a drastiquement augmenté. Il m’a donc fallu, redéfinir la raison de ma présence sur le Forex, m’armer de rigueur pour mieux gérer mon stress et rester focalisé sur ma stratégie.

Formation en négociation

Le trading prend en compte toutes les opérations effectuées par les personnes morales et physiques sur les marchés financiers, ceci, dans le but de maximiser les gains tout en minimisant les risques. C’est une activité très lucrative, pour peu que les rudiments soient maîtrisés.

Aujourd’hui, notre rédaction a eu le privilège d’interroger, le créateur de TV Oled, startup de la vente de télévision, qui a partagé avec nous son parcours de trader à chef d’entreprise. En voici la quintessence !

Avez-vous toujours été chef d’entreprise?

Pour sûr que non ! J’ai un parcours académique comme beaucoup de personnes. J’ai donc suivi une formation professionnelle en markéting et techniques de vente et suis diplômé d’une grande université de la place. Toutefois, j’ai découvert le trading, pratiquement à la fin de mon cursus, pendant que je cherchais à me faire employer. Je me suis donc lancé dans l’aventure.

Comment êtes-vous devenu trader?

Par l’auto formation. Cela m’a demandé beaucoup de discipline et de rigueur pour comprendre et assimiler toutes les informations utiles à la profession de trader. Je me suis donc formé, via internet, grâce à des e-books disponibles et sur des portails et forums d’échanges. Il m’a fallu près d’un an pour m’ouvrir un compte en réel et m’y mettre.

Avez-vous investi beaucoup d’argent dans le trading?

Contrairement, à ce que pensent de nombreuses personnes, point besoin d’un gros capital pour trader. D’ailleurs, je vous rappelle que je venais de finir mes études et j’avais juste 1000 euros sur mon compte en banque.

Lorsque je me suis estimé prêt, j’ai constaté un broker et ouvert un compte réel. Compte tenu du fait que j’évoluais à mes débuts sur le Forex, j’ai pu bénéficier de l’effet de levier. Mon ambition n’était pas de gagner de grosses sommes en un coup, mais plutôt de faire, de manière constante, des bénéfices réguliers. Il en a été ainsi, pendant environ 6 mois de pratique régulière.

Puis, lorsque je me suis senti aguerri, j’ai pu miser de grosses sommes avec des effets leviers plus importants.

Comment avez-vous pu amasser de quoi lancer votre start-up?

En ayant une vision claire de mon ambition. Le trading est une activité très rentable certes, mais également assez risquée. L’aboutissement favorable ou non d’un ordre dépend fortement des configurations économiques et financières mondiales. Ces dernières ne sont pas toujours prévisibles, surtout sur le long terme.

Je ne voulais donc pas m’accrocher à cette activité, comme unique source de revenus. Mon ambition était donc de lancer mon entreprise, mais avec l’argent obtenu en tradant. Je me suis fixé un montant à obtenir et j’ai développé une stratégie de travail personnel. J’ai mis toute ma volonté et ma rigueur à la respecter. Voilà donc comment j’ai pu lancer mon entreprise.

Pourquoi une start-up de télévisions Oled?

Tout simplement parce qu’il s’agit d’une technologie évoluée, permettant de concevoir des appareils avec des images de haute qualité, voici le site. Ces appareils sont donc très prisés par les consommateurs, ce qui fait que ce secteur du marché est l’un des plus lucratifs du moment. Je me fais donc des l’argent en tradant et, plus encore, en investissant ces gains dans ma start-up.

Un mot de fin?

Le trading est une activité passionnante et très enrichissante en termes de gains, mais également de connaissances et d’émotions. Toutefois, pour y parvenir, il faut développer une stratégie et surtout se fixer des objectifs.

Formation en négociation